retour

La Bible en un an

Dimanche 26 janvier 2020

Genèse 50

50 Joseph se jeta sur le visage de son père, pleura sur lui, et le baisa. 2 Il ordonna aux médecins à son service d'embaumer son père, et les médecins embaumèrent Israël. 3 Quarante jours s'écoulèrent ainsi, et furent employés à l'embaumer. Et les Egyptiens le pleurèrent soixante-dix jours.

4 Quand les jours du deuil furent passés, Joseph s'adressa aux gens de la maison de Pharaon, et leur dit : Si j'ai trouvé grâce à vos yeux, rapportez, je vous prie, à Pharaon ce que je vous dis. 5 Mon père m'a fait jurer, en disant : Voici, je vais mourir ! Tu m'enterreras dans le sépulcre que je me suis acheté au pays de Canaan. Je voudrais donc y monter, pour enterrer mon père ; et je reviendrai. 6 Pharaon répondit : Monte, et enterre ton père, comme il te l'a fait jurer.

Ses funérailles dans le pays de Canaan.

7 Joseph monta, pour enterrer son père. Avec lui montèrent tous les serviteurs de Pharaon, anciens de sa maison, tous les anciens du pays d'Egypte, 8 toute la maison de Joseph, ses frères, et la maison de son père : on ne laissa dans le pays de Gosen que les enfants, les brebis et les bœufs. 9 Il y avait encore avec Joseph des chars et des cavaliers, en sorte que le cortège était très nombreux. 10 Arrivés à l'aire d'Athad, qui est au delà du Jourdain, ils firent entendre de grandes et profondes lamentations ; et Joseph fit en l'honneur de son père un deuil de sept jours. 11 Les habitants du pays, les Cananéens, furent témoins de ce deuil dans l'aire d'Athad, et ils dirent : Voilà un grand deuil parmi les Egyptiens ! C'est pourquoi l'on a donné le nom d'Abel-Mitsraïm à cette aire qui est au delà du Jourdain. 12 C'est ainsi que les fils de Jacob exécutèrent les ordres de leur père. 13 Ils le transportèrent au pays de Canaan, et l'enterrèrent dans la caverne du champ de Macpéla, qu'Abraham avait achetée d'Ephron, le Héthien, comme propriété sépulcrale, et qui est vis-à-vis de Mamré. 14 Joseph, après avoir enterré son père, retourna en Egypte, avec ses frères et tous ceux qui étaient montés avec lui pour enterrer son père.

15 Quand les frères de Joseph virent que leur père était mort, ils dirent : Si Joseph nous prenait en haine, et nous rendait tout le mal que nous lui avons fait ! 16 Et ils firent dire à Joseph : Ton père a donné cet ordre avant de mourir : 17 Vous parlerez ainsi à Joseph : Oh ! pardonne le crime de tes frères et leur péché, car ils t'ont fait du mal ! Pardonne maintenant le péché des serviteurs du Dieu de ton père ! Joseph pleura, en entendant ces paroles. 18 Ses frères vinrent eux-mêmes se prosterner devant lui, et ils dirent : Nous sommes tes serviteurs. 19 Joseph leur dit : Soyez sans crainte ; car suis-je à la place de Dieu ? 20 Vous aviez médité de me faire du mal : Dieu l'a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd'hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux. 21 Soyez donc sans crainte ; je vous entretiendrai, vous et vos enfants. Et il les consola, en parlant à leur cœur.

Mort de Joseph.

22 Joseph demeura en Egypte, lui et la maison de son père. Il vécut cent dix ans. 23 Joseph vit les fils d'Ephraïm jusqu'à la troisième génération ; et les fils de Makir, fils de Manassé, naquirent sur ses genoux. 24 Joseph dit à ses frères : Je vais mourir ! Mais Dieu vous visitera, et il vous fera remonter de ce pays-ci dans le pays qu'il a juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob. 25 Joseph fit jurer les fils d'Israël, en disant : Dieu vous visitera ; et vous ferez remonter mes os loin d'ici. 26 Joseph mourut, âgé de cent dix ans. On l'embauma, et on le mit dans un cercueil en Egypte.

Psaumes 21

21 Au chef des chantres. Psaume de David.

2 Eternel ! le roi se réjouit de ta protection puissante.
Oh ! comme ton secours le remplit d'allégresse !

3 Tu lui as donné ce que désirait son cœur,
Et tu n'as pas refusé ce que demandaient ses lèvres.

Pause.

4 Car tu l'as prévenu par les bénédictions de ta grâce,
Tu as mis sur sa tête une couronne d'or pur.

5 Il te demandait la vie, tu la lui as donnée,
Une vie longue pour toujours et à perpétuité.

6 Sa gloire est grande à cause de ton secours ;
Tu places sur lui l'éclat et la magnificence.

7 Tu le rends à jamais un objet de bénédictions,
Tu le combles de joie devant ta face.

8 Le roi se confie en l'Eternel ;
Et, par la bonté du Très-Haut, il ne chancelle pas.

9 Ta main trouvera tous tes ennemis,
Ta droite trouvera ceux qui te haïssent.

10 Tu les rendras tels qu'une fournaise ardente,
Le jour où tu te montreras ;
L'Eternel les anéantira dans sa colère,
Et le feu les dévorera.

11 Tu feras disparaître leur postérité de la terre,
Et leur race du milieu des fils de l'homme.

12 Ils ont projeté du mal contre toi,
Ils ont conçu de mauvais desseins, mais ils seront impuissants.

13 Car tu leur feras tourner le dos,
Et avec ton arc tu tireras sur eux.

14 Lève-toi, Eternel, avec ta force !
Nous voulons chanter, célébrer ta puissance.

Proverbes 3.33-35

33 La malédiction de l'Eternel est dans la maison du méchant,
Mais il bénit la demeure des justes ;

34 Il se moque des moqueurs,
Mais il fait grâce aux humbles ;

35 Les sages hériteront la gloire,
Mais les insensés ont la honte en partage.

Marc 15

Jésus devant Pilate, gouverneur romain.

15 Dès le matin, les principaux sacrificateurs tinrent conseil avec les anciens et les scribes, et tout le sanhédrin. Après avoir lié Jésus, ils l'emmenèrent, et le livrèrent à Pilate.

2 Pilate l'interrogea : Es-tu le roi des Juifs ? Jésus lui répondit : Tu le dis. 3 Les principaux sacrificateurs portaient contre lui plusieurs accusations. 4 Pilate l'interrogea de nouveau : Ne réponds-tu rien ? Vois de combien de choses ils t'accusent. 5 Et Jésus ne fit plus aucune réponse, ce qui étonna Pilate.

Sentence de mort confirmée.

6 A chaque fête, il relâchait un prisonnier, celui que demandait la foule. 7 Il y avait en prison un nommé Barabbas avec ses complices, pour un meurtre qu'ils avaient commis dans une sédition. 8 La foule, étant montée, se mit à demander ce qu'il avait coutume de leur accorder. 9 Pilate leur répondit : Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs ? 10 Car il savait que c'était par envie que les principaux sacrificateurs l'avaient livré. 11 Mais les chefs des sacrificateurs excitèrent la foule, afin que Pilate leur relâchât plutôt Barabbas. 12 Pilate, reprenant la parole, leur dit : Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs ? 13 Ils crièrent de nouveau : Crucifie-le ! 14 Pilate leur dit : Quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort : Crucifie-le ! 15 Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas ; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.

Outrages des soldats.

16 Les soldats conduisirent Jésus dans l'intérieur de la cour, c'est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte. 17 Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d'épines, qu'ils avaient tressée. 18 Puis ils se mirent à le saluer : Salut, roi des Juifs ! 19 Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui. 20 Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier.

Jésus crucifié.

21 Ils forcèrent à porter la croix de Jésus un passant qui revenait des champs, Simon de Cyrène, père d'Alexandre et de Rufus ; 22 et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne. 23 Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de myrrhe, mais il ne le prit pas.

24 Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait. 25 C'était la troisième heure, quand ils le crucifièrent.

26 L'inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots : Le roi des Juifs.

27 Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l'un à sa droite, et l'autre à sa gauche. 28 Ainsi fut accompli ce que dit l'Ecriture : Il a été mis au nombre des malfaiteurs.

29 Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête, en disant : Hé ! toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, 30 sauve-toi toi-même, en descendant de la croix ! 31 Les principaux sacrificateurs aussi, avec les scribes, se moquaient entre eux, et disaient : Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même ! 32 Que le Christ, le roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions ! Ceux qui étaient crucifiés avec lui l'insultaient aussi.

33 La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure. 34 Et à la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte : Eloï, Eloï, lama sabachthani ? ce qui signifie : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? 35 Quelques-uns de ceux qui étaient là, l'ayant entendu, dirent : Voici, il appelle Elie. 36 Et l'un d'eux courut remplir une éponge de vinaigre, et, l'ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire, en disant : Laissez, voyons si Elie viendra le descendre.

37 Mais Jésus, ayant poussé un grand cri, expira.

38 Le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas.

39 Le centenier, qui était en face de Jésus, voyant qu'il avait expiré de la sorte, dit : Assurément, cet homme était Fils de Dieu.

40 Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé, 41 qui le suivaient et le servaient lorsqu'il était en Galilée, et plusieurs autres qui étaient montées avec lui à Jérusalem.

Le corps de Jésus mis dans un sépulcre.

42 Le soir étant venu, comme c'était la préparation, c'est-à-dire, la veille du sabbat, 43 arriva Joseph d'Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus. 44 Pilate s'étonna qu'il fût mort si tôt ; fit venir le centenier et lui demanda s'il était mort depuis longtemps. 45 S'en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph. 46 Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l'enveloppa du linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc. Puis il roula une pierre à l'entrée du sépulcre. 47 Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait.