Contre Apion
Flavius Josèphe

Traduction de René Harmand
Agrégé de l’Université, professeur au lycée de Nancy
Révisée et annotée par Théodore Reinach, membre de l’Institut
1911, Ernest Leroux, éditeur – Paris

Numérisation des textes : François-Dominique Fournier.
Relecture et mise en forme des textes pour Biblia Universalis : Laurent Soufflet.

LIVRE I

1.De l'antiquité de la race juive, contestée par l'ignorance ou la malveillance.
2.Sur les choses de l'antiquité les Grecs ne sont pas dignes de foi.
3.Contradictions de leurs historiens.
4.Les Grecs n'ont pas dès l'origine tenu des annales officielles.
5.Ils font œuvre littéraire plutôt que scientifique.
6.Les Juifs, au contraire, ont toujours eu soin d'écrire leurs annales, dont la rédaction est confiée aux prêtres.
7.Soins pris pour assurer la pureté de race des prêtres.
8.Les livres saints ; respect qu'ils inspirent.
9.Apologie de son histoire de la guerre.
10.Réponse à ses adversaires.
11.Division du sujet.
12.Les historiens grecs ne mentionnent pas les Juifs parce qu'ils ne les connaissaient pas.
13.Mais les peuples voisins témoignent de notre antiquité.
14.Témoignage de l'Égyptien Manéthôs.
15.Suite du témoignage de Manéthôs.
16.Ces faits sont de beaucoup antérieurs aux plus anciens de l'histoire grecque.
17.Mention des Juifs dans les chroniques phéniciennes. Témoignage de Dios.
18.Témoignage de Ménandre d'Ephèse.
19.Les Chaldéens parlent aussi des Juifs. Témoignage de Bérose.
20.Autre récit de Bérose.
21.Il s'accorde avec les Livres juifs et les Annales phéniciennes.
22.Les Grecs même mentionnent les Juifs. Pythagore de Sanies, Hérodote, Chœrilos, Cléarque, Hécatée d'Abdère, Agatharchide.
23.Autres auteurs grecs qui ont parlé des Juifs.
24.Les calomnies à l'adresse des Juifs. Raison générale.
25.Elles vinrent d'abord des Égyptiens, qui les haïssaient.
26.Calomnies de Manéthôs.
27.Sottises du récit de Manéthôs.
28.Absurdité du point de départ.
29.Invraisemblances de la suite du récit.
30.Les Juifs ne sont pas Égyptiens d'origine.
31.Absurdité des assertions de Manéthôs sur Moïse.
32.Récit de Chærémon.
33.Ses mensonges. Manéthôs et lui se contredisent.
34.Récit de Lysimaque, plus invraisemblable encore.
35.Ses mensonges et ses contradictions.
 

LIVRE II

1.Plan de la réfutation d'Apion.
2.Ses absurdités sur Moïse et sur les maladies des Juifs qui s'enfuirent d'Égypte.
3.Il voudrait faire croire que les Juifs sont de race égyptienne.
4.Accusations injustes contre les Juifs d'Alexandrie.
5.Estime des rois d'Égypte et des empereurs romains pour les Juifs d'Alexandrie.
6.Ils peuvent être citoyens d'Alexandrie sans adorer les dieux égyptiens.
7.Légende ridicule de la tête d'âne adorée dans le temple.
8.Autre légende calomnieuse : le meurtre rituel.
9.Fable ridicule d'après laquelle un Iduméen, déguisé en Apollon, alla dérober dans le temple la tête d'âne.
10.Mensonge du serment de haine contre les Grecs.
11.Prétendue preuve de l'injustice des lois juives, tirée des malheurs des Juifs.
12.Apion prétend que la race juive n'a pas produit de grands hommes.
13.Autres griefs injustifiés : les Juifs sacrifient des animaux, ne mangent pas de porc et pratiquent la circoncision.
14.Réfutation des erreurs d'Apollonios Molon et de Lysimaque sur les lois juives.
15.Moïse est le plus ancien des législateurs connus.
16.L'œuvre de Moïse.
17.Moïse a réuni le précepte et l'application.
18.Supériorité des Juifs, qui tous connaissent leur loi.
19.L'univers de croyance produit chez les Juifs la concorde.
20.Si les Juifs ne sont point inventeurs, c'est qu'ils respectent la tradition.
21.Apologie de la constitution théocratique.
22.Dieu dans la conception juive.
23.Le culte.
24.Prescriptions relatives aux mariages.
25.L’éducation des enfants.
26.Les devoirs aux morts.
27.Autres prescriptions morales.
28.Prescriptions relatives aux étrangers.
29.Humanité de la loi.
30.Châtiments et récompenses.
31.Admirable attachement des Juifs à leurs lois.
32.Leur grandeur d'âme.
33.Critique de la religion grecque.
34.Grossièreté des dieux grecs.
35.Cela vient de ce que les Grecs n'ont pas à l'origine légiféré sur la religion.
36.Analogies entre les lois de Platon et celles des Juifs.
37.Les Athéniens aussi punissaient sévèrement l'impiété. De même les Scythes et les Perses.
38.Mais les autres peuples trouvent des moyens de violer la loi.
39.La loi juive a subi l'épreuve du temps et a été adoptée par plusieurs peuples.
40.Résumé de ce traité.
41.Conclusion.